Non classé

Retrospective 2017

J’ai hésité à faire une réelle rétrospective. On arrive fin Janvier, et pour moi l’année sera la même qu’elle était il y a un mois! Mais je trouve sympa le fais de se faire un flash back. Pas forcément de mon année à titre personnel, parce que je n’en vois pas l’intérêt mais en pensant à cet article les larmes me sont montées en pensant à ma crevette. Maman coeur sensible.

 

D’après les médecins, les deux premières années sont déterminantes dans le rattrapage du retard dû à la naissance prématuré. Aussi je trouvais qu’on en demandait beaucoup à ma puce. Parler, marcher, faire des dessins, des puzzle, des jeux de son âge, tout ça en même temps. J’étais contente et angoissée de tout ce qu’on attendait d’elle. Et vu son tempérament de battante elle leur a vite fait cloué le bec!

Sur l’année 2017 je l’ai vu s’épanouir. Avoir ses premières vraies vacances et goûter au sable! Sa première fois en train, et par conséquent sa première course au train ^^. Les premières prises d’indépendance en entrant à la crèche, des débuts difficiles mais maintenant elle est tellement heureuse d’y aller qu’elle danse de joie! Je ne sais pas trop comment le prendre^^.

De son caractère qui s’affirme de jour en jour, son vocabulaire qui étonne toujours. Son bilinguisme qui apparaît de plus en plus! Ses premières réponses en Langue des Signes. Ses premières attaques de microbes aussi; par chance on évite les varicelle et gastro!*fingers crossed*

Ses premiers fous rire que je ne peux m’empêcher de verser une larme à chaque fois. Vraiment le rire de son enfant je pense est autnt créateur d’endorphine qu’une séance de sport! Je ne sais pas vous mais je me sens tellement bien d’entendre mon enfant rire aux éclats. Il y a eu aussi les premiers moments câlins volontaire de sa part, oui parce qu’il faut bien avouer que très souvent on les force hein! Depuis elle vient elle-même m’en demander. Les premiers moments à deux sous le plaid; *Snuggle time!!* devant Ernest et Célestine. J’en suis fan, je trouve ça tellement bien pour les enfants. Ah le plus drôle a été de l’entendre dire « Hei-Hei » en me tendant le livre de Vaïana, et une fois qu’elle a vu Maui, refaire sa danse. Ca je dois avouer que j’étais pas prête! Depuis elle fait souvent ses comptines, dans sa langue, mais avec les bons airs et bons gestes! C’est très amusant d’ailleurs d’entendre un mot sortir de nul part.

 

Je pourrais écrire des pages entière sur la fierté que j’ai pour ma fille. Son plus beau moment à été le moment de la marche. Ce jour-là, je ne savais plus où était ma tête! Aujourd’hui pour l’aider encore plus elle sera appareillée mais elle a tellement parcouru de chemin.
En parlant avec une amie, mère aussi d’un enfant dans le même suivi que ma puce, je me suis rendue compte comme il est précieux d’ être entouré de personne qui vivent une situation semblable. Alors oui on est toujours époustouflées des prouesses et progrès de nos bambins. Mais lorsque l’on vous annonce dès la naissance ou après que votre enfant à un soucis, c’est apprécier encore plus chaque étapes qui paraissent logique pour d’autres. J’ai la chance d’être entourée d’une famille et de vrais amis présent, et qui comprennent ce qu’on vit. Qui se réjouisse avec nous de ses petits moments. Qui sont sincères.

Merci de votre présence au quotidien, Merci d’être vous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *